Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Honorables juges, ne condamnez pas Karim Maïssa Wade

Posté par: Danfakha Talan Négué Tamba| Mardi 17 février, 2015 23:02  | Consulté 3180 fois  |  12 Réactions  |   

Honorables juges de la CREI,

Au terme des plaidoiries de la « partie civile » et du procureur spécial de la Cour de répressions de l’enrichissement illicite ou CREI, vous avez, maintenant, à vous prononcer, en votre âme et conscience, sur la culpabilité ou non de Monsieur Karim Maïssa Wade.

Certes la justice est indépendante et les juges devraient rester à l’abri de toutes pressions, de toutes influences extérieures mais la justice étant rendue au nom du peuple sénégalais, vous comprendrez que le peuple ou une partie de ce peuple soit désireux de vous interpeller avec toute la déférence liée à l’éminence de vos importantes charges. Je ne doute, nullement, qu’au regard de vos parcours individuels et personnels, vous n’avez, absolument, pas besoin de l’avis d’un modeste citoyen, comme moi, pour vous faire votre opinion.

Je voudrais, cependant, espérer que votre jugement sera conforme au droit et rien qu’au droit.

Vous le savez et toutes les personnes averties le savent, aussi, que les faits sont sacrés en droit et que dans le cas du procès Karim Maïssa Wade, aucun fait, aucune preuve ne nous a été fourni pour établir la culpabilité de l’accusé. La CREI inverse, certes, la charge de la preuve, mais le procureur spécial avait l’obligation de prouver, au moins, que la « fortune » imputée à Karim Maïssa Wade lui appartenait et cela devait être incontestablement etabli avant toute chose.

Or, sur les 117 milliards de francs CFA que l’accusation a finalement retenus contre l’accusé, aucune preuve de l’existence des 47 milliards de francs CFA n’a pu être établie et aucune preuve n’a été faite que les 60 milliards imputés à Monsieur Bibo Bourgi appartiendraient à l’accusé.

Manifestement, l’accusation, à travers le procureur spécial, a choisi, depuis le début de cette affaire, la surenchère et la fantaisie, à la place d’une accusation documentée et sérieuse.

Rappelez-vous, honorables juges, au départ Monsieur Karim Maïssa Wade avait été accusé d’avoir une fortune de plus de 690 milliards de francs CFA, soit 15% du montant des financements que le mis en cause avait pu faire entrer, en 3 ans, dans les caisses du trésor public en sa qualité de Ministre de la coopération internationale. Convenons-en, la coïncidence entre le montant de la fortune supposée de l’accusé avec les commérages de ses adversaires politiques, qui le considérait comme « Monsieur 15%, sont plus que troublants.

Le récent réquisitoire du procureur spécial, m’amène à croire à sa mauvaise foi et à son manque de sérieux notoire. Comment, en effet, peut-il vous demander, vous honorables juges, de condamner Karim Maïssa Wade alors que pendant plus de 600 jours, il avait été incapable d’apporter la preuve de ses accusations ?

Au demeurant, je considère, pour ma part, Karim Maïssa Wade comme un innocent, une victime de notre stupidité collective.

Jamais, cet homme n’aurait dû se retrouver en prison, surtout pas pour les motifs qui l’y ont conduit. Ma croyance, qui n’a jamais variée, en l’innocence de Monsieur Karim Maïssa Wade repose sur les faits suivants :

1)l’accusé est un travailleur acharné qui a servi sans compter son pays et son peuple durant les années de pouvoir de son père

2)l’accusation a été légère, décousue et fantaisiste

3) les seuls à tirer profit de l’emprisonnement de l’accusé sont les ennemis du Sénégal qui ne sont mus que par le désir de perpétuer leur domination sur notre pays

Au regard de tout cela, honorables juges, je voudrais vous demander, avant de rendre votre verdict de prendre en compte les éléments ci-après :

1)ne jugez pas Karim Maïssa Wade parce qu’il est le fils d’une femme blanche, jugez-le comme le fils d’un monument de notre histoire collective, nommé Abdoulaye Wade et d’une française d’ethnie toubab, nommée Viviane Wade, qui a tout donné à son pays d’adoption

2)ne jugez pas Karim Wade sur la base des ragots, des médisances ou des rumeurs, jugez le en fonction des faits que vous avez à votre disposition, jugez le en pensant à ces milliers de sénégalais, qui sont ses partisans, qui pourraient se sentir exclus de la République et dont la détresse ou la révolte pourraient mettre en péril notre quiétude collective

3)ne condamnez pas Karim Maïssa Wade une seconde fois car en plaçant en son père, Maitre Abdoulaye Wade, tous nos espoirs de liberté et de justice pendant plus de 26 ans, nous avions privé ses enfants, dont l’accusé, de la présence de leur père

Par-delà tout, la condamnation de Karim Wade et de ses co-accusés pourrait conduire notre pays dans un gouffre sans fins parce qu’en définitive, rien ne pourra nous convaincre que les faits et les preuves existent pour établir leur culpabilité.

Paraphrasant Yasser Arafat, je voudrais vous dire, honorables juges, que le peuple debout, tient, dans sa main droite, l’espoir que la justice, notre justice, dont vous êtes le dernier rempart, est et reste au service de son peuple et dans la main gauche le courage de faire face à ses responsabilités historiques. Faites en sorte, je vous en conjure, que la main gauche reste inemployée

Que Dieu Bénisse le Sénégal

Et inspire ses juges

 L'auteur  Danfakha Talan Négué Tamba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (12)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Diégo En Février, 2015 (10:04 AM) 0 FansN°:1
tu racontes n'importe quoi la culpabilite de karim est bien prouvée il a détourné ces milliards au mépris du pauvre peuple sénégalais
Anonyme En Février, 2015 (12:18 PM)0 FansN°: 2239701
Heureusement pour Karim, pour son père et pour les barons du PDS, les enquêteurs n'ont pas fouillé a la Cite Keur Gorgui et au CICES. 50 ans de prison + expropriation des prête noms n'auraient pas suffi. Le mal est trop, trop, trop profond. Abdoulaye Wade et Cie ont fait trop de mal a notre pays
Anonymelui En Février, 2015 (07:29 AM) 0 FansN°:2
Pertinent et rien à ajouter. Vous avez tout dit. L'un des trois éléments constitutifs de l'infraction n'est pas établi donc relaxe pur et simple qui s'impose. C'est le droit rien que le droit. Aux juges d'avoir de la hauteur et d'être à la hauteur de sortir grand de cette épreuve si dure. Le pourvoir humain n'est pas éternel. Songez à vos proches et votre futur, pouvoir se mouvoir sans complexe, la tête haute.
Vérité En Février, 2015 (12:09 PM)0 FansN°: 2239683
SVP! Si vs avez des leçons il fallait les servir à Karim quand il était encore ministre du ciel et de la terre mais pas au juge qui n'est entrain d'appliquer que le droit...
Anonyme En Février, 2015 (08:22 AM) 0 FansN°:3
laissons la justice faire son travail.
Anonyme En Février, 2015 (08:23 AM) 0 FansN°:4
laissons la justice faire son travail
Charles 2 En Février, 2015 (15:41 PM) 0 FansN°:5
Merci bien dit "Que Dieu Bénisse le Sénégal
Et inspire ses juges"
Malick DIOP anonyme En Février, 2015 (11:43 AM) 0 FansN°:6
Bien pensé et bien dit. C'est ça la responsabilité, le courage! Et non la lâcheté... Et les 8 milliards de Macky SALL? Et ses comptes bancaires? Et le comportement de Alioune SALL? Celui de la Famille Faye-Sall- Gassama... CE jeune sénégalais est un "maggum waxoon na ko"... À bon entendeur salut. Juges assermentés ou non?! Indemnités: 800 000 F par mois (c'est licite...). Ce pouvoir va changer! Et Macky SALL quittera ce régime ou ce pouvoir. Et qui nous dit que son remplaçant ne sera pas Karim Maîssa WADE? Seule Dieu peut y répondre...
Boy jine En Février, 2015 (16:30 PM) 0 FansN°:7
Bien dit est plus rien a ajouter
Anonyme En Février, 2015 (19:08 PM) 0 FansN°:8
bien dit

Ajouter un commentaire

 
 
Danfakha Talan Négué Tamba
Blog crée le 05/11/2012 Visité 117251 fois 32 Articles 2144 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
LA POLITIQUE C\'EST POUR LES SEIGNEURS !
EMPRISONNEMENT DE KHALIFA SALL : CE QUE JE PROPOSE POUR L\'ARRACHER DES MAINS DE SES GEOLIERS !
Arrêtez, Monsieur Khalifa Sall, de leur parler
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D\'ÊTRE CRUEL !
AFFAIRE KHALIFA SALL / MACKY SALL : SAISON 1 ET EPISODE 1
Commentaires recents
Les plus populaires
Procès Karim Wade : quand Macky Sall dicte le verdict aux juges !
Cas du jeune guinéen : le Sénégal face à sa lâcheté retrouvée !!!
Peut-on faire libérer Karim Wade par la force?
Pour Karim Maïssa Wade, j'accuse,
Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !