Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !

Posté par: Danfakha Talan Négué Tamba| Samedi 10 mai, 2014 18:34  | Consulté 3376 fois  |  6 Réactions  |   

Ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas m’attaquer à des personnes, ni personnaliser le débat public. Mais, il arrive quelque fois que je me rende compte qu’un acteur public dépasse les bornes, se hasarde au-delà de ce qui est supportable pour la préservation de notre dignité collective. A ce moment je n’ai d’autres choix que de m’y opposer.

Le Ministre de la bonne gouvernance, porte parole du gouvernement est un personnage singulier qui avait réussi, tout de même, à attirer la sympathie de beaucoup de ses compatriotes pour avoir eu le « courage » de tenir tête au régime du Président Abdoulaye Wade.

Personnage singulier, disais-je, car il aura réussi à être « ami » avec tous les tenants de trois régimes politiques successifs et différents que notre pays a connu depuis le Président Abdou Diouf jusqu’au Président Macky Sall en passant par le Président Abdoulaye Wade. Oui, en effet, au début de l’alternance de 2000 Abdou Latif Coulibaly avait, à travers des cercles d’intérêt, fait un bout de chemin avec le Président Wade. On se rappelle, d’ailleurs, qu’il avait prétendu avoir prédit la victoire du pape du sopi.

Sa dernière sortie contre la responsable d’Amnesty International m’a fait sortir de mes gongs car j’ai été choqué, à la fois par la maladresse, l’arrogance, mais c’est la nature de cet homme, la médiocrité de ses propos et leur caractère irrespectueux et mensonger à l’endroit du peuple sénégalais.

Latif Coulibaly disait, du temps où Abdoulaye Wade l’enrichissait, illicitement sans doute, en lui permettant de vendre des tissus de ragots à 10 000 F CFA l’unité, que lui n’avait, avec les hommes politiques, que la même relation que l’on a avec son cocher !

Devenu homme politique, de la mauvaise espèce, certes, je suis en droit de le considérer comme un  cocher, même si ce n’est qu’un cocher maladroit et arrogant.

La sortie du porte parole du Gouvernement était maladroite parce que, de tous les ministres du Président Macky Sall, il était le moins bien placé, malgré ou à cause de certaines de ses fonctions actuelles ; en effet, en tant que produit, périmé certes, de la société civile, il aurait dû, par élégance intellectuelle et morale, vis-à-vis d’une organisation dont le métier ingrat consiste à protéger les plus faibles, faire preuve de plus de retenue et ne pas choisir le dénigrement comme mode de défense. En outre, le Ministre Latif Coulibaly en faisant preuve d’un excès de zèle manifeste pour rester dans les bonnes grâces du Président Macky Sall dessert celui-ci plus qu’il ne le sert : sa sortie peut avoir comme conséquence, immédiate, de « braquer » les organisations de défense des droits de l’homme et d’attirer, davantage, leur attention sur les agissements actuels de nos gouvernants.

La méthode choisie, une tribune dans la presse, démontre, également, que le Ministre Coulibaly n’avait, à cœur, que de mettre de l’avant sa petite personne : à l’arrivée, il n’aura produit qu’un papier médiocre et vide de sens, un hors sujet. Plutôt que de démontrer en quoi le régime du Président Macky Sall fait, de mieux, que celui du Président Abdoulaye Wade, en matière de protection des libertés individuelles, il s’est contenté de rapporter des propos, anciens, de la responsable d’Amnesty International à l’endroit du régime précédent; on a compris face à l’incompétence à trouver des arguments solides, il a choisi de suggérer que l’accusatrice, en définitif, était de mauvaise foi. C’est de la malhonnêteté intellectuelle qui n’honore pas le Ministre de la République qu’il est.

Les propos superficiels, il est coutumier du fait, du Ministre Abdou Latif Coulibaly me conduisent à croire qu’il ne respecte pas les sénégalais, qu’il n’a pas assez de maturité pour tenir son rang de Ministre de la République ; on a le droit d’expliquer aux populations les actes politiques difficiles que l’exercice du pouvoir vous oblige à prendre quand vous êtes aux affaires, mais vous ne devez pas mentir aux populations qui vous nourrissent et vous délèguent la gestion de leurs affaires.

Or c’est mentir aux sénégalais que de dire et de prétendre que dans un pays où on met en selle un tribunal d’exception, où on peut interdire à des citoyens de voyager, sans raisons motivées par un juge, où on peut, emprisonner les gens pour ensuite aller chercher les preuves de leur culpabilité, leur refuser des droits de visites, refuser à des prisonniers de recouvrer la liberté alors même que les juges l’ordonnent, qu’il est possible d’être cité en modèle de protection des libertés individuelles. A moins de croire que pour Latif Coulibaly les victimes de l’autoritarisme actuel de son gouvernement seraient des martiens, des créatures qui ne comptent pour personne.

Au demeurant la sortie, j’ose croire précipitée, du porte parole du gouvernement, donne raison à la responsable d’Amnesty International : oui le gouvernement du Président Macky Sall est allergique aux droits de l’homme, allergique aux critiques.

Mais, en définitif, le cas Latif Coulibaly n’est pas un épiphénomène, il s’agit de comportements de gens qui croient qu’avec un bon plan de communication et un investissement dans la manipulation des consciences collectives on peut construire une nation, ces gens sont nombreux autour du Président Macky Sall, ils appartiennent, tous, à une génération de gens que le Président, lui-même, quand il n’était, encore qu’étudiant, combattait. Vigoureusement.

Que s’est-il passé pour que le jeune révolutionnaire, ou du moins progressiste des années 80, qu’était Macky Sall, devenu Président de la République, se fasse si mal entouré ?

A lui de se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard

Tic tac. Tic tac….

 L'auteur  Danfakha Talan Négué Tamba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (6)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
DIW En Mai, 2014 (02:18 AM) 0 FansN°:1
L' argent toton, seulement l' argent et rien d' autre;il est pire que l' extasie: il ennivre. Et cet argent là Macky en a pris soi disant 8 milliards avant meme d' etre elu, donc il ne peut plus avoir la tete sur les epaules. Que peut bien faire un senegalais avec 2 milliards avec la vie qui est si courte? thiey yallah !!! ADUNA BII DIEKH SAMA WAAY NDAKH DIAR NAKO ? SAFARA LOU AMLA TA DAY LAKATE !
Anonyme En Mai, 2014 (03:52 AM) 0 FansN°:2
Et puis, on ne demande pas si le regime précédent est pire. Le peuple a voté avec l' espoir d' un réel changement. Cessez de nous reparler du bilan de Wade. Parlez plutôt des problèmes des Sénégalais qui perdurent et des mêmes méthodes (la famille, les amis) qui persistent. Maky, vous êtes très mal entouré. Méfiez-vous des gens qui cherchent toujours à vous faire plaisir, qui n' osent pas vous dire la vérité. Je ne fais pas de politique, je n' en ai jamais fait. Mais, répondez à l' appel pathétique de ABC à l' emission de la Télé, où il était invité. On sentait qu' il avait mal pour vous, il parlait avec le coeur. Mes larmes ont coulé, quand il s' est adressé à vous, à la fin de l' émission. Lolou moy domou ndèy. S' il y a quelqu' un avec qui tu peux aller loin, c' est bien lui. Sa guémigne khassawna, sa domou ndèye mo lakoy wokh".
Peter En Mai, 2014 (10:21 AM) 0 FansN°:3
Éloquent,cohérent et pertinent.
Anonymous En Mai, 2014 (09:53 AM) 0 FansN°:4
l'argumentaire de Latif était de dire que toutes les institutions internationales et sous régionales félicitent et encouragent le Sénégal pour ces progrès en matière de droit humains( des résultats d’enquêtes d’institutions indépendantes» comme l’Examen périodique universel (Epu) des Nations-Unies ou encore la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples, où le Sénégal est cité en exemple).
Dès lors, ou madame la présidente est mal informé ou c'est de mauvaise foi qu'elle qu'elle qualifie tout un régime (exécutif, judiciaire, et parlementaire) de liberticide.
Avouez M. Danfakha que c'est assez oser! Vous critiquez tout dans votre article sauf l'essentiel;ce que latif a dit dans son papier. Peu importe maintenant qu'il vous plaise de le traiter de "cocher" ou d'âne d'ailleurs. Mais au moins échangeons sur la réalité de ce qu'il a effectivement dit dans sa tribune.
LATIF SUR CE PAPIER, A EU RAISON SUR AMNESTY QUI MANQUE TERRIBLEMENT DE RIGUEUR DANS SON ÉQUIPE AU SÉNÉGAL!
Espoir  En Mai, 2014 (14:38 PM) 0 FansN°:5
Bien dit. je crois que M Latif Coulibaly est un peu simple d'esprit ces temps-ci.il vient de comprendre et de réaliser que c'est très difficile de défendre un État qui fait des dérives en violant les droits de l'homme les plus élémentaires. il est entrain de défendre ce qui l'a toujours combattu quand il était face au pouvoir.c'est pourquoi il est devenu ridicule dans ses propos et devient de plus en plus impopulaire et décevant devant les sénégalais.
Syllus En Mai, 2014 (17:36 PM) 0 FansN°:6
Latif, en tant que porte parole du gouvernement doit maitriser l'information avant de la divulguer. Il donne très souvent de fausses informations.
J'ai été écoeurée de l'entendre dire à la télévision qu'à Abidjan, on peut louer une villa avec piscine à CENT MILLE francs. C'est archi faux!!! louer un studio à Abidjan est devenu un luxe tellement que les loyers explosent continuellement. Il me semble qu'il fait allusion aux années 90. Ce mensonge a influencé Macky Sall à baisser le prix de louer sans se soucier de l'impact financier que cela peut entrainer chez les propriétaires endettés à la banque. Un Ministre doit vérifier ses propos au lieu de parler la langue remplie de gombo.

Ajouter un commentaire

 
 
Danfakha Talan Négué Tamba
Blog crée le 05/11/2012 Visité 117268 fois 32 Articles 2144 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
LA POLITIQUE C\'EST POUR LES SEIGNEURS !
EMPRISONNEMENT DE KHALIFA SALL : CE QUE JE PROPOSE POUR L\'ARRACHER DES MAINS DE SES GEOLIERS !
Arrêtez, Monsieur Khalifa Sall, de leur parler
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D\'ÊTRE CRUEL !
AFFAIRE KHALIFA SALL / MACKY SALL : SAISON 1 ET EPISODE 1
Commentaires recents
Les plus populaires
Procès Karim Wade : quand Macky Sall dicte le verdict aux juges !
Cas du jeune guinéen : le Sénégal face à sa lâcheté retrouvée !!!
Peut-on faire libérer Karim Wade par la force?
Pour Karim Maïssa Wade, j'accuse,
Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !