Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D'ÊTRE CRUEL !

Posté par: Danfakha Talan Négué Tamba| Mercredi 22 février, 2017 15:02  | Consulté 258 fois  |  1 Réactions  |   

La démocratie est, de tous les systèmes politiques modernes, celui qui garantit le mieux que les différends politiques soient tranchés pacifiquement. Dans la plupart des autres systèmes politiques quand ceux qui se battent pour le pouvoir ne sont pas d'accord, entre eux, cela se termine par la mort ou le bannissement des protagonistes les moins forts.
Mais pour que la démocratie fonctionne, il faut que les acteurs politiques s'accordent, mutuellement, des avantages. Les perdants acceptent que les gagnants gouvernent et ces derniers protègent ceux-ci des abus qui leur ferait perdre confiance en la possibilité de revenir ou de conquérir un jour le pouvoir.
Fondamentalement, le système démocratique n'a pas changé la loi de la jungle qui veut que les plus forts aient toujours raison, mais les règles démocratiques ont réussi à créer l'illusion collective que tous sont égaux devant la loi. Le pouvoir judiciaire joue, ainsi, un rôle central dans toute démocratie; parce que les juges se fondent sur des articles de loi acceptés par tous pour trancher et les avocats sont là pour veiller que le juge ne puisse dire autre chose que le droit, rien que le droit.
Seulement pour que la justice fonctionne et donne sa vitalité à la démocratie, il est essentiel que deux principes soient respectés : l'équité et l'impartialité.
Or, en donnant le sentiment aux populations que le glaive de la justice ne s'abattrait que sur ceux qui vous sont hostiles, vous cassez notre justice, vous brisez la confiance de votre peuple en la justice de son pays. 
Mais, Monsieur le Président de la République, vous ne faites pas qu'attenter aux pouvoirs des juges en les mettant dans des conditions de résoudre vos problèmes politiques personnels, vous faites preuve d'une cruauté certaine envers une partie de votre propre peuple. Depuis que vous êtes à la tête de ce pays, combien de pères de famille ou de mère de familles avez-vous privé de liberté, humilié ou fait insulter?
Combien de personnes avez-vous privé de leur gagne pain ? Combien de sénégalais avez-vous fait pleurer ?
Au nom de quoi ?
Au nom d'une justice qui fait la chasse, me diriez-vous, des délinquants de la république ?
Si cela était votre vraie motivation pensez-vous, sérieusement, que vous êtes la personne la mieux placée pour jouer au Zorro, vous qui aviez profité de ce système pendant plus de neuf ans, d'un système qui a fait de vous ce que vous êtes devenu aujourd'hui ?
Pensez-vous, sérieusement, qu'en 2012, les 26% des électeurs qui vous ont fait confiance au premier tour voulaient vous voir mener une guérilla contre vos adversaires alors que candidat, vous donniez tant l'illusion d'être si paisible et si modéré ?
Vous avez mis en gage Karim Meissa Wade dans un pays étranger au sien, vous l'avez emprisonné, vilipendé d'avoir détourné plus de 700 milliards de nos francs qui restent introuvables malgré les milliards dépensés pour les rechercher, vous avez limogé, à tort, un Inspecteur des impôts émérites, Monsieur Ousmane Sonko d'un poste qu'il ne vous devait pas, vous êtes en train de vouloir détruire la vie de Monsieur Khalifa Sall et, avec lui, la vie de centaines de pères et de mères de famille.
Pourquoi tant de cruauté envers vos propres frères et soeurs alors que dans le même temps vous montrez tellement de respect et de générosité envers les intérêts français dans notre pays, les intérêts de ceux qui ont assassiné Aline sitoe Diatta, Lat Dior Ngoné latyr Diop et qui ont massacré les tirailleurs de Thiaroye qui les avaient pourtant aidé à se débarrasser de leurs ennemis au prix de leur vie ?
Comment pouvez-vous être sans pitié envers des sénégalais et être si serviable envers les ennemis des sénégalais ?
Dites-moi, oui dites-moi, Monsieur Macky Sall, Président de la République de mon cher pays, avez-vous du coeur ?
Pensez-vous à l'avenir de vos propres enfants ?
Ou croyez-vous que ceux que vous humiliez, aujourd'hui, ne pourraient, eux ou leurs partisans, être demain à la place qui est la vôtre ?
Pensez-y, pensez-y tout le temps.
Et lorsque votre entêtement à humilier les gens continuera de conduire vos actes de tous les jours, rappelez-vous,aussi, cette prophétie de Mahatma Gandhi : "les tyrans peuvent sembler invincibles un temps, mais ils finissent, toujours, par tomber. Toujours."
Par quelqu'un qui vous veut du bien au delà de toutes les apparences !

 L'auteur  Danfakha Talan Négué Tamba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Danfakha Talan Négué Tamba
Blog crée le 05/11/2012 Visité 117271 fois 32 Articles 2144 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
LA POLITIQUE C\'EST POUR LES SEIGNEURS !
EMPRISONNEMENT DE KHALIFA SALL : CE QUE JE PROPOSE POUR L\'ARRACHER DES MAINS DE SES GEOLIERS !
Arrêtez, Monsieur Khalifa Sall, de leur parler
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D\'ÊTRE CRUEL !
AFFAIRE KHALIFA SALL / MACKY SALL : SAISON 1 ET EPISODE 1
Commentaires recents
Les plus populaires
Procès Karim Wade : quand Macky Sall dicte le verdict aux juges !
Cas du jeune guinéen : le Sénégal face à sa lâcheté retrouvée !!!
Peut-on faire libérer Karim Wade par la force?
Pour Karim Maïssa Wade, j'accuse,
Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !