Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Prophéties politiques pour ...2017.

Posté par: Danfakha Talan Négué Tamba| Dimanche 30 août, 2015 18:08  | Consulté 1048 fois  |  0 Réactions  |   

Nous voici, à 18 mois des échéances électorales de 2017.

Trois cas de figure me semblent possibles :

1) le Président Macky Sall respecte son engagement et réduit son mandat; dans ce cas, il y aura deux élections simultanées (législatives et présidentielles)

2) le Président Macky Sall ne respecte pas son engagement électoral et laisse courir son mandat jusqu'en 2019; dans ce cas, il y aura une seule élection (celle des députés)

3) le Président Macky Sall ne respecte pas son engagement électoral et repousse les élections législatives jusqu'en 2019; dans ce cas il n'y aura aucune élection.

Dans le premier cas, pour garder une chance, rationnelle, de gagner, le Président Macky Sall devrait faire libérer, dans les meilleurs délais, son plus célèbre prisonnier politique qu'est Karim Maissa Wade et permettre à celui-ci de se présenter aux élections contre lui. Si on exclu le cas, peu probable, que Karim Maissa Wade gagne au premier tour, le Président sortant pourrait bénéficier du renouvellement du scénario de 2012 : face au candidat du PDS, ses alliés actuels, qui lui feront défaut d'ici là, seraient obligés de le soutenir s'ils ne veulent pas être désavoués par leurs propres électeurs. Mais il faudrait que le Président évite de faire une vacherie à ses actuels alliés pour ne pas braquer leurs électeurs contre sa personne.A défaut d'avoir Karim Maïssa Wade en face de lui, le Président Macky Sall perdra le pouvoir au profit du candidat du parti socialiste qui n'aura aucun mal à bénéficier du soutien des partisans du plus célèbre prisonnier politique actuel dans le monde

Dans le deuxième cas, le Président va, facilement, perdre la majorité à l'assemblée nationale et devra se préparer à deux ans d'interminables humiliations institutionnelles au sein d'une cohabitation forcée avec une opposition radicalisée à souhait par ses propres maladresses politiques et une opinion qui serait dépitée par ce nouveau "wakh wakhète".

Dans le troisième cas, il est, presque certain, que le Président sera chassé du pouvoir à coups de ...pierres avec tout ce que cela peut avoir comme situations incontrôlables pour notre pays.

Evidement, il y a d'autres scénarios possibles : un nouveau leader, totalement inconnu, qui viendrait perturber le jeu politique et les maladresses des uns et des autres, mais, en gros, la situation politique de notre pays ne devrait pas être différente de ces hypothèses là.

Que Dieu bénisse le Sénégal

 L'auteur  Danfakha Talan Négué Tamba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Danfakha Talan Négué Tamba
Blog crée le 05/11/2012 Visité 118276 fois 32 Articles 2145 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
LA POLITIQUE C\'EST POUR LES SEIGNEURS !
EMPRISONNEMENT DE KHALIFA SALL : CE QUE JE PROPOSE POUR L\'ARRACHER DES MAINS DE SES GEOLIERS !
Arrêtez, Monsieur Khalifa Sall, de leur parler
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D\'ÊTRE CRUEL !
AFFAIRE KHALIFA SALL / MACKY SALL : SAISON 1 ET EPISODE 1
Commentaires recents
Les plus populaires
Procès Karim Wade : quand Macky Sall dicte le verdict aux juges !
Cas du jeune guinéen : le Sénégal face à sa lâcheté retrouvée !!!
Peut-on faire libérer Karim Wade par la force?
Pour Karim Maïssa Wade, j'accuse,
Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !