Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

QUAND MACKY SALL DEVIENT UNE EQUATION

Posté par: Danfakha Talan Négué Tamba| Lundi 20 février, 2017 14:02  | Consulté 234 fois  |  0 Réactions  |   

SELON KHALIFA SALL, "AUCUN INDIVIDU NE PEUT LE LIQUIDER".
A SA PLACE, JE NE SERAI PAS AUSSI CATEGORIQUE !
Que lui restera t -il lorsqu'une délégation spéciale viendra le déloger de la ville de Dakar, comment fera t -il si, d'aventure, il se retrouvai en prison avec tout son staff ?
S'il a des cartes à jouer, c'est maintenant, si ce n'est pas déjà trop tard. La machine infernale à détruire la vie des opposants que Macky Sall a fabriqué est déjà, hélas, en marche avec l'objectif de broyer le maire de Dakar.
Après Khalifa Sall qui sera le prochain sur la liste ?
Comment arrêter la logique actuelle du Président Macky Sall consistant à briser tous ceux qui pourraient être un obstacle à sa réélection sans casser notre pays, sans porter préjudice à la paix civile ? Voilà la grande équation à laquelle les opposants devraient trouver, très vite, des solutions.

 L'auteur  Danfakha Talan Négué Tamba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Danfakha Talan Négué Tamba
Blog crée le 05/11/2012 Visité 117254 fois 32 Articles 2144 Commentaires 6 Abonnés

Posts recents
LA POLITIQUE C\'EST POUR LES SEIGNEURS !
EMPRISONNEMENT DE KHALIFA SALL : CE QUE JE PROPOSE POUR L\'ARRACHER DES MAINS DE SES GEOLIERS !
Arrêtez, Monsieur Khalifa Sall, de leur parler
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, ARRETEZ D\'ÊTRE CRUEL !
AFFAIRE KHALIFA SALL / MACKY SALL : SAISON 1 ET EPISODE 1
Commentaires recents
Les plus populaires
Procès Karim Wade : quand Macky Sall dicte le verdict aux juges !
Cas du jeune guinéen : le Sénégal face à sa lâcheté retrouvée !!!
Peut-on faire libérer Karim Wade par la force?
Pour Karim Maïssa Wade, j'accuse,
Libertés individuelles au Sénégal : Amnesty International a raison et Latif Coulibaly a tort !